France: Une église évangélique à Poitiers dégradée dans la nuit du Vendredi saint

L’Eglise évangélique libre de Poitiers a été dégradée le week-end de Pâques. La dégradation du panneau de l’église a eu lieu dans la nuit de vendredi 2 au samedi 3 avril. Elle ne semblait pas spécifiquement viser la communauté évangélique d’une cinquantaine de membres. D’autres murs, dont celui d’une école élémentaire, ont aussi été tagués plus loin.

Le panneau de l’Eglise situé sur la rue principale, rue Condorcet à Poitiers a fait l’objet de dégradations dans la nuit de vendredi 2 mars au samedi 3 mars. Une attaque qui ne semblait pas viser spécifiquement viser la communauté évangélique. Un peu plus loin, d’autres murs dont celui d’une école élémentaire ont aussi été tagués. L’église évangélique libre de Poitiers se situe dans le quartier dit paisible des Rocs, non loin d’une zone difficile.

« Ce n’est pas contre nous. Il s’agit peut-être de jeunes avinés. Ils ont pris ce qu’ils avaient sous la main, ils avaient envie dire quelque chose », décrit Flavien Negrini, le pasteur de l’Eglise évangélique libre de Poitiers d’origine suisse, joint par téléphone. C’est la première fois que cette implantation d’église d’une dizaine d’années fait l’objet de tags de manière aussi marquée. « Nous avons déjà connu une ou deux fois des dégradations dans le quartier, au 1er janvier 2018. Ils avaient fait brûler une voiture. Il y a un an, ils avaient cassé les fenêtres d’une voiture sur deux dans la rue. 

credit photo © Alliance Presse
« C’est une autre manière de poser une croix »

Serein, Flavien Negrini relativise toutefois. « Ça m’a bien plus que cela arrive le Vendredi saint. C’est aussi pour cela que Jésus a été mis à mort. Cela fait écho aux réactions qu’il peut provoquer. Pour le moment, l’inscription n’a toujours pas été effacée. Je vais la laisser quelques jours. Cela m’amuse beaucoup. Mes voisins vont peut-être être choqués et cela me fera plaisir de leur dire: « mais c’est ça, Vendredi saint! » et de témoigner. C’est une autre manière de poser une croix, c’est très symbolique de ce point de vue là. L’indifférence est la pire des tragédies. » 

L’église catholique, située juste à côté, a manifesté son indignation et assuré de son soutien.
Le panneau vieux de 2015 sera changé pour l’occasion. 

source: évangelique infos

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 15 =